Vous êtes ici : Accueil > Recherches > Les bioénergies

Les bioénergies

Stockage de l’énergie


​Etude des mécanismes moléculaires de perception de l’environnement en lien avec les mécanismes de stockage de l’énergie

Publié le 25 mai 2016

​Les mécanismes de perception de l'environnement par les organismes photosynthétiques sont étudiés en lien avec la régulation de leur métabolisme énergétique, les mécanismes de stockage de l'énergie sous forme de lipide ou d'amidon, et la régulation de leur croissance et la production de biomasse. Il implique des recherches sur les modèles plante, mousse et microalgue.

Cet axe de recherche inclut l'étude des mécanismes moléculaires de perception par les plantes des carences en nutriments minéraux et les conséquences de ces carences sur l'architecture racinaire. La gestion de l'eau par les plantes est abordée par l'étude du fonctionnement des cellules de garde des stomates tandis que l'efficience photosynthétique et la réponse aux stress oxydants sont abordées dans le cadre de scénarios climatiques changeants.

Les fronts de science du domaine concernent les mécanismes moléculaires de la signalisation énergétique, l'élucidation des réseaux de réponses à des stress multiples et des nœuds de régulation permettant la modification ou la sélection génétique d'organismes optimisés pour les productions énergétiques.

 


Laboratoires impliqués dans cette thématique

 

  • Laboratoire de bioénergétique et biotechnologie des bactéries et microalgues (LB3M, Cadarache)
  • Laboratoire de génétique et biophysique des plantes (LGBP, Luminy)
  • Laboratoire d'écophysiologie moléculaire des plantes (LEMP, Cadarache)
  • Laboratoire de biologie du développement des plantes (LBDP, Cadarache)
  • Laboratoire d'écologie microbienne de la rhizosphère et d'environnements extrêmes (LEMIRE, Cadarache)