Vous êtes ici : Accueil > LE BIAM > Présentation de l'Institut de biosciences et biotechnologies d'Aix-Marseille

Energies renouvelables | Biodiversité | Chimie verte | Dépollution | Recherche fondamentale


BIAM

Institut de biosciences et biotechnologies d'Aix-Marseille

UMR 7265

Unité rattachée à

  • La Direction de la Recherche Fondamentale (CEA)
  • L'Institut des Sciences Biologiques (CNRS/INSB) et l'Institut Ecologie et Environnement (CNRS/INEE)
  • Aix-Marseille Université
Publié le 21 mars 2019
Depuis janvier 2019, le BIAM est organisé en 8 Equipes et 5 plateformes technologiques. Il regroupe une centaine de collaborateurs permanents (soit près de 150 personnes au total). Il est situé dans les Bouches du Rhône, sur le centre CEA de Cadarache et le campus de Luminy de l'Université d'Aix-Marseille et constitue l'unité mixte de recherche 7265 CEA-CNRS-AMU.​

 

Responsable de l'institut et Directeur de l'Unité :
David Pignol
Tel : 04 42 25 30 60

Directeur adjoint de l'Unité :
Laurent Nussaume
Tel : 04 42 25 31 52

L’unité mixte de recherche mène des recherches visant à mieux comprendre les processus bioénergétiques et les mécanismes de réponse aux conditions environnementales, en vue de proposer des solutions énergétiques et environnementales pour un développement durable.  Les activités de recherche se déclinent en trois axes : les processus de bioconversion d’énergie chez les organismes photosynthétiques et microbiens, les mécanismes moléculaires de perception de l’environnement en lien avec les mécanismes de stockage de l’énergie, et les ressources environnementales  pour une énergie et un développement durables. Ces recherches pluridisciplinaires s’appuient sur deux plateformes : HélioBiotec pour la biotechnologie des microalgues et Phytotec, labélisée IBISA, pour les expérimentations végétales en conditions contrôlées. Elles s’accompagnent d’une forte démarche de valorisation et d’ouverture vers le tissu socio-économique de la région à travers les pôles de compétitivité CAPENERGIES, MER-Méditerranée, RISQUES, TERRALIA et EUROBIOMED et des partenariats avec des entreprises dans différents domaines, allant de l’agronomie ou du monitoring de l’environnement à la valorisation industrielle des microalgues.

  • Les objets et modèles biologiques utilisés : les bactéries, les microalgues et les plantes.
  • Les approches méthodologiques : multidisciplinaires, elles font appel à la physiologie, la génomique, la transcriptomique, la protéomique, la biochimie, la biologie structurale, la modélisation moléculaire et l'imagerie cellulaire.
  • Les programmes auxquels participe l'institut : Les programmes transversaux du CEA (Energies non nucléaires décarbonées, Impact des technologies sur l'Homme et l'Environnement), les programmes du CNRS (biodiversité, ingénierie écologique, énergie, santé-environnement, écotoxicologie).


Equipes 

  • Bioénergies et microalgues (EBM, Cadarache)
  • Microbiologie environnementale et moléculaire (MEM, Cadarache)
  • Signalisation pour l'adaptation des végétaux à leur environnement (SAVE, Cadarache)
  • Luminy - Génétique et biophysique des plantes (LGBP, Luminy)
  • Ecologie microbienne de la rhizosphère et d'environnements extrêmes (LEMIRE, Cadarache)
  • Interactions protéines-métal (IPM, Cadarache)
  • Proteines et protection des végétaux (PPV, Cadarache)
  • Photosynthèse & environnement (P&E, Cadarache)