Vous êtes ici : Accueil > SCARCE : Accord international CEA/NTU Singapour

Accord de coopération internationale

Projet SCARCE

​Dans le cadre du premier laboratoire commun CEA-Nanyang Technological University (NTU) à Singapore, le BIAM est co-pilote de la thématique du recyclage et la récupération des matières provenant de panneaux photovoltaïques. Les compétences du BIAM seront mises à contribution.

Publié le 14 novembre 2018

​Le projet SCARCE (Singapore CEA Alliance for Research in Circular Economy), a été signé le 13 juillet 2018 entre la Nanyang Technological University de Singapour (NTU Singapore) et le Commissariat à l'Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA). Ce premier laboratoire commun a pour objectif de développer des solutions innovantes et économes en énergie, destinées au recyclage et à la récupération des ressources de valeur contenues dans les déchets électriques et électroniques (e-déchets).

Le projet SCARCE couvre 4 thématiques sur le recyclage et la récupération des matières premières issues des :

  • batteries lithium-ion,
  • panneaux solaires en silicium,
  • cartes à circuits imprimés provenant des appareils électroniques grand public rebutés,
  • plastiques toxiques des e-déchets tels que les plastiques contenant des retardateurs de flamme bromés afin de répondre aux normes de sûreté.

Recyclage des panneaux photovoltaïques

Chaque thématique est pilotée par un représentant des 2 parties. Pierre Chagvardieff, du BIAM, est co-pilote avec le Dr Nripan Mathews, de la thématique du recyclage des matières des panneaux photovoltaïques.

Pour les chercheurs du BIAM, il s'agit de mettre à contribution leurs compétences en sciences biologiques pour développer des procédés innovants de récupération des matières et des composants des produits.

Le projet a débuté en août 2018 pour une durée de 3 années. Les recherches sont effectuées à Singapour sous la co-responsabilité de chercheurs du CEA. Les résultats se traduiront par le développement de procédés industrialisables, dont la propriété industrielle sera partagée entre le CEA et la NTU Singapore.

Contact : Co-directeur du projet SCARCE : Jean-Christophe GABRIEL


Haut de page