Vous êtes ici : Accueil > Une conférence pour les bactéries magnétotactiques : MTB 2016

Résultat scientifique

Conférence internationale

Une conférence pour les bactéries magnétotactiques : MTB 2016


Après Rio de Janeiro en 2014, la 5éme édition du congrès international dédié à l’étude des bactéries magnétotactiques a été organisée par le Laboratoire de Bioénergétique cellulaire du CEA-Biam.

Publié le 20 octobre 2016
Après Rio de Janeiro en 2014, la 5éme édition du congrès international dédié à l’étude des bactéries magnétotactiques a été organisée par le Laboratoire de Bioénergétique cellulaire du CEA-Biam du 11 au 15 septembre 2016 à Carry-Le-Rouet. Regroupant 120 scientifiques issus de 14 nationalités, les tout derniers résultats du domaine ont été présentés autour de 11 key-notes, 36 conférences et 32 posters. La prochaine édition se tiendra en 2018 à Kanazawa au Japon.

Les bactéries magnétotactiques (MTB) sont des bactéries environnementales capables de produire des nanoparticules de magnétite entourées d’une membrane biologique. La synthèse de ces nanoaimants permanents (appelés magnétosomes) est génétiquement contrôlée. Alignés dans la bactérie, les magnétosomes forment une véritable aiguille de boussole permettant aux MTB de s’orienter dans le champ magnétique terrestre. Ces bactéries présentent un intérêt croissant dans le domaine des biotechnologies, que ce soit pour des applications biomédicales (reconnaissance de cibles thérapeutiques et détection par IRM) ou des applications environnementales telles que la séquestration ou la détection de toxiques métalliques.

Haut de page